AVC (Accident Vasculaire Cérébral)

Qu'est-ce que les AVC ?

Déficit moteur, spasticité, négligence spatiale unilatérale, dysarthrie/dysphagie, troubles cognitifs et aphasie post-AVC

La prise en charge de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est une priorité de santé publique. Il s’agit de la première cause de handicap en France, la deuxième cause de démence et la troisième cause de décès.

Lors d’un AVC, une zone plus ou moins grande du cerveau souffre du manque d’oxygène, qui est à l’origine d’une mort des neurones, à la suite d’un arrêt cardiaque brutal.

Le travail de rééducation est souvent très difficile et permet souvent une récupération partielle. Selon la localisation et l’étendue de l’AVC, un patient peut avoir perdu l’usage d’un ou plusieurs membres (plégie ou spasticité), de la parole (aphasie), de la perception d’une moitié de son environnement et de son corps (héminégligence) et des troubles de la déglutition.

Photo de médecins pointant un dispositif électronique

Le cerveau possède une propriété importante qui est à la base des processus d’apprentissage : la plasticité. La plasticité est la faculté des neurones à établir de nouvelles connexions lorsqu’ils sont réquisitionnés par une tâche répétée, pour finalement (re)constituer un réseau fonctionnel.

C’est cette propriété qui est utilisée en rééducation. En répétant une tâche encore et encore, les connexions neuronales impliquées sont renforcées, et peuvent finalement compenser, au moins partiellement, la fonction perdue.

De nombreuses études ont permis de démontrer que la combinaison de la rééducation avec la rTMS permet de potentialiser la récupération.

La stimulation magnétique : une solution

La stimulation magnétique peut améliorer la récupération fonctionnelle soit en augmentant l’activité directement au niveau de l’hémisphère lésé, soit en supprimant le « frein » exercé par l’hémisphère sain.

La rTMS permet d’améliorer l’hémiplégie, la négligence spatiale, l’aphasie (troubles du langage), la dysarthrie (troubles de l’articulation), les troubles cognitifs, la dysphagie (troubles de déglutition) et la spasticité.

Le fait de coupler la rééducation à la rTMS a un effet synergique et permet d’améliorer la récupération. Cela a été démontré pour l’aphasie (Wang, 2014), pour l’hémiplégie (Du, 2018), pour la dysphagie (Zhang, 2018).

La rTMS peut être utilisée quel que soit le stade de l’AVC, de la phase aigüe à la phase chronique (Shah-Basak, 2016).

La stimulation du nerf vague est une piste intéressante qui peut améliorer la récupération motrice ou améliorer la dysphagie (Lin, 2018).

Efficacy of synchronous verbal training during repetitive transcranial magnetic stimulation in patients with chronic aphasia. Stroke. 2014 Dec;45(12):3656-62. doi: 10.1161/STROKEAHA.114.007058. Epub 2014 Nov 6. Wang CP, Hsieh CY, Tsai PY, Wang CT, Lin FG, Chan RC.

Effects of high- and low-frequency repetitive transcranial magnetic stimulation on motor recovery in early stroke patients: Evidence from a randomized controlled trial with clinical, neurophysiological and functional imaging assessments. Neuroimage Clin. 2018 Dec 3. pii: S2213-1582(18)30368-1. doi: 10.1016/j.nicl.2018.101620. [Epub ahead of print]. Du J, Yang F, Hu J, Hu J, Xu Q, Cong N, Zhang Q, Liu L, Mantini D, Zhang Z, Lu G, Liu X.

Repetitive transcranial magnetic stimulation in combination with neuromuscular electrical stimulation for treatment of post-stroke dysphagia. J Int Med Res. 2018 Oct 25:300060518807340. doi: 10.1177/0300060518807340. [Epub ahead of print]. Zhang C, Zheng X, Lu R, Yun W, Yun H, Zhou X.

Vagus nerve magnetic modulation facilitates dysphagia recovery in patients with stroke involving the brainstem – A proof of concept study. Brain Stimul. 2018 Mar – Apr;11(2):264-270. doi: 10.1016/j.brs.2017.10.021. Epub 2017 Nov 7. Lin WS, Chou CL, Chang MH, Chung YM, Lin FG, Tsai PY.

Fields or flows? A comparative metaanalysis of transcranial magnetic and direct current stimulation to treat post-stroke aphasia. Restor Neurol Neurosci. 2016 May 2;34(4):537-58. doi: 10.3233/RNN-150616. Shah-Basak PP, Wurzman R, Purcell JB, Gervits F, Hamilton R.