Crises psychogènes non épileptiques, conversion

Définitions des 2 pathologies

Les crises psychogènes non épileptiques sont définis comme des manifestations paroxystiques, transitoires pouvant comporter des symptômes moteurs, sensoriels, végétatifs, psychologiques et/ou cognitifs mais sans décharge électrique corticale.

La conversion est une manifestation paroxystique pouvant comporter des symptômes moteurs, sensoriels, végétatifs, psychologiques et/ou cognitifs sans lésion organique objectivée.

Un médecin tenant une représentation d'un cerveau dans ses mains

Le traitement par rTMS

De nombreuses études ont permis de démontrer que la rTMS permet une diminution des crises psychogènes non épileptiques et des symptômes conversifs.

La stimulation du cortex moteur (M1) permet de diminuer la fréquence et l’intensité des crises psychogènes non épileptiques et des symptômes conversifs. 89% des patients ont une amélioration du score CGI (clinical global impression) (Schoenfeldt-Lecuona, 2016)

Non-Invasive Brain Stimulation in Conversion (Functional) Weakness and Paralysis: A Systematic Review and Future Perspectives. Front Neurosci. 2016 Mar 31;10:140. doi: 10.3389/fnins.2016.00140. eCollection 2016. Schönfeldt-Lecuona C, Lefaucheur JP, Lepping P, Liepert J, Connemann BJ, Sartorius A, Nowak DA, Gahr M.